Les élus s'engagent sur le site de Saint-Hilaire

UN PATRIMOINE A PROTÉGER

Situé à l’ouest de la commune, Saint-Hilaire constitue un secteur particulièrement stratégique pour la préservation de l’environnement de notre territoire communal :
- Ses habitats et espèces sont identifiés pour leur grande valeur au niveau européen et appartiennent à ce titre au site Natura 2000 « Haute vallée de la Seugne » ;
- Les captages d’eau potable de Saint-Hilaire ont été classés prioritaires suite au Grenelle de l’environnement et bénéficient à ce titre d’une démarche locale d’accompagnement pour réduire les risques de pollutions à ses abords (Démarche Re-Sources) ;
- Enfin, le secteur de Saint-Hilaire est classé site Patrimonial Remarquable.
C’est fort de ces constats, que les élus ont décidé de concentrer sur ce site des projets engagés et structurants pour leur territoire.

LANCEMENT D’UNE OPÉRATION FONCIÈRE

Afin d’adapter pleinement les activités et pratiques aux enjeux environnementaux du site, la commune a souhaité engager une opération foncière sur la vallée du Trèfle en Décembre 2016.

Le 13 Septembre 2017, une convention d’animation foncière a été signée avec la SAFER et le Département et le site a été classé en Espaces Naturels Sensibles.

Avec le soutien financier de l’Agence de l’eau Adour Garonne, la commune a déjà pu engager dans ce cadre l’acquisition de 6 ha qui viennent augmenter les surfaces que la commune a déjà en propriété depuis plusieurs années sur le site.

SAVOIR ALLIER PROTECTION ET PRODUCTION

Protéger les habitats et les espèces n’est toutefois pas synonyme d’une « mise sous cloche ». Sous réserve de respecter l’intégrité des habitats, les besoins des espèces et leurs espaces de circulation, il est possible de maintenir des productions agricoles et de faire vivre économiquement ces sites.

C’est dans cette optique que la commune a mis à disposition des parcelles à Saint-Hilaire pour l’installation, au printemps 2017, de l’atelier maraîchage du chantier d’insertion géré par le Centre Social (CSC) du Barbezilien.

Le CSC et la ville ont également travaillé au volet commercialisation pour permettre une valorisation en local des productions :
- Des engagements avec la cuisine centrale de Barbezieux gérée par la Communauté de Communes des 4B Sud Charente, le LEPA Félix Gaillard de Salle de Barbezieux, le collège Jean Moulin, le lycée Elie Vinet, le foyer de Personnes Âgées et l'hôpital de Barbezieux ;
- Renforcement du partenariat avec l’ANDES (réseau des épiceries sociales et solidaires) ;
- Collaboration à la plateforme « Agrilocal » impulsée par le département.

UNE RICHESSE A PARTAGER

Valoriser un site, ce n’est pas uniquement lui trouver une vocation économique : le plaisir de profiter de ce paysage constitue également une possibilité de valoriser ce territoire.

C’est pourquoi, la commune a engagé une réflexion sur la création d’un chemin de promenade sur le site. Connecté à la voie verte de la galope Chopine puis à l’avenir, au centre-ville via un cheminement doux, ce chemin pourra être agrémenté de supports de sensibilisation sur le patrimoine local.

La commune a déjà engagé ce travail de valorisation avec la création d’une aire récréative aux abords de la D3 qui accueille des panneaux de sensibilisation à la protection des ressources naturelles. Elle constituera le point de départ du futur sentier de balade et de sensibilisation au travers du site de Saint-Hilaire.

UN TRAVAIL A POURSUIVRE

Le travail effectué par les élus sur le site de Saint-Hilaire commence donc déjà à porter ses fruits à travers les différents projets engagés qui permettent à la fois la préservation et la valorisation du site.

Dans ces conditions, il est envisagé de créer une association pour gérer et animer les jardins familiaux.
Les personnes intéressées doivent se faire connaître auprès du centre socioculturel.